Bio

Pascal Lechaudel né le 10 Mars 1971 à Saint-Dizier, photographe autodidacte, passionné de photographie et de techniques photographiques depuis l’âge de vingt ans.

Un ami m’a transmis le virus il y a 25 ans environ. Il photographiait et développait en noir et blanc.

Je me suis lancé à cette époque avec un petit boitier Canon et un zoom. Je faisais surtout des portraits noir et blanc, que je développais et tirais dans la salle de bain de mes parents avec un agrandisseur que je possède toujours au fond d’un carton.

J’ai débuté sans influence en photographiant ce que j’avais autour de moi.

Par la suite, j’ai découvert Thomas Leuthard, https://thomas.leuthard.photography ainsi que Dragan Brankovic, https://www.db-photography.org/, Ils m’ont donné envie de photographier la rue. Je me suis exercé à ce style dans ma petite ville de Lorraine. Très vite je me suis senti limité faute de matière.

A présent, au détour de mes escapades, hors de ma ville, je laisse aller ma création photographique qui est toujours l’occasion de belles surprises.

J’ai étendu mon champ d’action à la campagne environnante, avec la mise en image, en particulier, des arbres que j’affectionne, grâce à l’influence d’un photographe d’origine Galloise, Steve Garrigton, https://www.flickr.com/photos/wentloog/.

Puis c’est Belle-Ile et ses magnifiques paysages et lumières que j’ai eu, entre autre, la chance de photographier sous la tempête en 2016.C'est un lieu mythique. Belle-Île qui porte si bien son nom, doit son élogieuse réputation à son environnement exceptionnel. Paysages éclectiques, falaises déchirées et panoramas grandioses, landes et dunes préservées, sentiers bucoliques ouverts aux flâneries, Belle-île a une nature généreuse et fascinante. Les bellilois, qui tous, l'aiment passionnément et goûtent à s'y égarer encore, prennent minutieusement soin d'elle. Pour offrir sa splendeur à tous, ils savent en protéger les richesses et en ménager les ressources, et en font, au-delà d'un lieu unique de sérénité et d'inspiration, un authentique territoire du tourisme responsable. Durant toute l'année, l'île est un théâtre permanent de création artistique et de vie locale. Ajoutez à cela une intense vie culturelle, et vous entreverrez déjà quelques facettes de ce paradis en mer, qui n'a pas fini de vous surprendre...

 

J’ai étendu mon champ d’action à celui du nu, le travail de Lucien Clergue, http://www.anneclergue.fr/lucien-clergue, s’étant révélé comme l’élément déclencheur ; technique en extérieur qui utilise le soleil, l’eau, la roche…

 

EN COURS DE CONSTRUCTION...

 

Menu
Propulsé par PhotoDeck